Asset tracking : quels secteurs d’activité l’utilisent et pour quels usages ?

De nombreux secteurs d’activité tentent l’expérience de l’asset tracking comme solution logistique et moyen de se prémunir contre les vols. Nous en avons sélectionné sept pour qui cette solution a fait ses preuves.

Les sept secteurs d’activité phares utilisant l’asset tracking :

Mobilité

Les nouveaux moyens de transport dans les villes reposent entièrement sur la
géolocalisation. Alors que l’arrêt de bus, la station de métro, ou même la station
Vélib’ sont fixes, ce n’est pas le cas des trottinettes en libre-service par exemple.
Il est donc nécessaire de savoir exactement quelles trottinettes sont disponibles et où.

Sécurité

Pour protéger son véhicule, les boîtiers de géolocalisation permettent de retracer
le trajet d’un véhicule volé et de le retrouver. L’utilisation de solutions de géolocalisation pourrait être accélérée par une incitation des assureurs.
Par exemple, dans le domaine de l’assurance automobile, certains suppriment déjà la franchise vol lorsque le véhicule est équipé d’un tracker GPS.

BTP

Avec des vols sur les chantiers de construction qui représentent environ 1 milliard d’euros par an rien qu’en France, le secteur du BTP est l’un des premiers concernés
par l’asset tracking. Dans ce cas, il s’agit de tracer les machines, mais aussi les outils
et les matériaux (notamment cuivre et câbles).

Agriculture

Le secteur agricole déploie des solutions d’asset tracking sur plusieurs plans :

– Localiser le bétail (éviter que les animaux se perdent) ;

– Sécuriser le matériel de valeur, comme les boîtiers de GPS agricoles ;

– Développer des robots autonomes sur les parcelles, comme le font des sociétés comme Naïo technologies.

Industrie lourde

Les usines manufacturières et les mines utilisent autant la géolocalisation pour se
prémunir contre le vol ou les pertes que pour prévenir les accidents des salariés
(éboulement dans une mine ou accident dans une usine).

Logistique

Dans ce secteur d’activité, la géolocalisation est utilisée depuis longtemps mais les solutions
IoT (internet des objets) modernes permettent de récupérer plus de données et d’optimiser les trajets.
Plus qu’une simple géolocalisation, les capteurs renseignent aussi sur l’intégrité de
l’expédition (température, choc, humidité).

Secteur public

Deux secteurs publics adoptent à grands pas la géolocalisation : la santé et
l’éducation. Pour les hôpitaux, il s’agit de pouvoir utiliser rapidement des médicaments, machines ou consommables, sans quoi une erreur peut être fatale.
Une solution d’asset tracking pour les hôpitaux évite notamment les problèmes de stockage (trop ou pas assez), les heures passées à rechercher du matériel égaré, et améliore l’environnement de travail (stress, tensions).
Pour l’éducation, les objets à suivre sont principalement le matériel informatique
(ordinateurs, projecteurs) ou les livres de la bibliothèque.