fbpx

Le phénomène de vol de ruche🐝 ne cesse de croître, une start-up Nîmoise contre-attaque (inclus comparatif Centinella – TRAKmy)

Commercialement, la hausse de la mortalité des abeilles a des conséquences très tangibles (dans le Roussillon, la mortalité des abeilles frôle les 40% du cheptel) : le prix des essaims d’abeilles domestiques a doublé en dix ans. Du coup, les ruches deviennent la cible de véritables pillages.

 

Un nouveau business commis par des bandes organisées qui, malheureusement, n’encourent pratiquement aucune peine après leur infraction. Même lorsqu’ils sont signalés à la gendarmerie, ces méfaits sont rarement punis car les ruchers sont installés sur des terrains isolés, il est donc difficile pour les enquêteurs de retrouver la trace des coupables.

 

TRAKmy une startup Nîmoise spécialisée dans les traceurs autonomes nouvelles génération lance un géotraceur pour les ruches. « C’est parce que des apiculteurs sont venus nous trouver pour nous faire part de ces problèmes de vols que nous avons eu l’idée de créer un traceur GPS plus petit pour permettre de le fixer aux ruches. » Le traceur dispose de nombreuses fonctions comme le « géofencing » qui sont des zones d’alarme, dès que la ruche sort d’un périmètre une notification ou un sms vous est envoyé. Son prix est de 89 €TTC avec une année d’abonnement offert avec son application téléchargeable sur Google Play Store et Apple Store. Si vous ne voulez pas perdre une partie de votre vie, des années de travail en une nuit adoptez TRAKmy.

Testeurs:

Nous sommes très contents de commencer à équiper certains testeurs ‘Apiculteurs’ notamment à côté de Manosque. En effet, il y a eu de nombreux vols récents malgré les cages GPS Centinella mis en place.

Un rapide comparatif entre les deux solutions a convaincu nos testeurs (qui sont dorénavant équipés avec des traceurs TRAKmy Compact):