fbpx

Le vélo électrique un moyen de transport qui plaît de plus en plus

traceur-gps-velo

Alors que le vélo électrique a connu un certain succès en 2017 et une réelle explosion l’année dernière, le vélo à assistance électrique (VAE) fait aujourd’hui partie du quotidien, ne représentant pas moins de 40% du chiffre d’affaires concernant les ventes des vélocipèdes… L’Observatoire du cycle confirme une réelle croissance avec 338 000 VAE vendus en 2018. 

 

Mais quelles sont les raisons de ce développement ?

 

Il est  noté que 60% des VAE vendus sont des vélos de ville, destinés à un usage de mobilité. Le vélo n’est donc plus un objet de loisir mais bien un moyen de se déplacer. Il pourrait être considéré comme un vélo de « tire-au-flanc », pourtant ce n’est guère le cas car l’échelle d’usage est beaucoup plus importante que sur un vélo classique, en effet avec une bicyclette vous allez avoir tendance à rouler à peine plus de 4 kilomètres, le vélo à assistance électrique vous permettra de faire le double. Un bon moyen de reprendre une activité physique, en alliant l’utile à l’agréable.

 

Dans les grandes villes ils sont nombreux à échanger leur deux-roues contre un VAE,  pour plus de sécurité et plus de mobilité… Nul doute également que l’évolution des vélos électriques, découle d’une prise de conscience collective du réchauffement climatique.

 

Ces vélos révolutionnent les mobilités des Français pour ses avantages non négligeables :

 

  • La reprise d’activité physique
  • L’économie de carburant
  • Un gain de temps non négligeable
  • Et puis ça fait plaisir à mère nature

Le vélo électrique un objet de valeur 🚲

Le VAE peut être un investissement, il n’est pas plus cher qu’un scooter et beaucoup plus abordable qu’une voiture.

Un vélo électrique ayant un bon rapport qualité-prix coutera entre 1200 et 1400 €.

Si vous souhaitez cependant vous tourner vers des modèles de meilleure manufacture, ils seront nécessairement plus couteux en fonction des options proposées.

L’achat d’un vélo électrique vous offrira une infinité de possibilités !

Sachez-le, les premiers prix en magasins généralistes sont de 800 €.

Pour ce prix, les équipements, les options ainsi que le système électrique sont simples et les performances presque inexistantes.

 

Mais le VAE est-il rentable ?

 

Les études comparant les coûts d’utilisation du VAE et des autres moyens de transport ne manquent pas.

L’école HEC a justement mené une étude comparant VAE, scooter et transports en commun : une fois l’achat des coûts d’entretien, d’énergie et d’assurances amorties, le vélo électrique apparaît effectivement comme l’alternative la plus rentable pour des trajets de 20 km/jour.

1. Le vol de vélo

Malgré tous ses avantages, le vélo électrique reste un objet convoité et comme vu précédemment ayant une certaine valeur. Le vol de VAE semble prendre une dimension inquiétante, en 2016 plus de 500 000 vélos ont été volés en France sans compter les nombreuses victimes n’ayant pas porté plainte. Cette explosion est clairement influencée par le marché du VAE qui est en pleine expansion, la valeur de ce type de vélo, permettant d’être revendu simplement et très rapidement sur internet.

 

Le marché du VAE explose, les groupes comme HAIBIKE, MATRA, RIESE & MULLER ou encore PEUGEOT CYCLE ont encore de beaux jours devant eux, les spécialistes du vol et du recèle sont également ravies.

 

Si les vélos électriques font partie des moyens de transport de demain, je ne peux  que vous conseiller de vous équiper des systèmes de sécurité de demain, notamment un traceur GPS, qui vous sera d’une grande aide pour retrouver votre vélo et pourquoi pas tout une flotte.